Armel Soyer Alps
Miroir Froissé Oren

Au XVIème siècle, les miroirs jouent un rôle décoratif, au XVIIIème siècle, ils ornent le dessus des cheminées et s’immiscent dans l’architecture. Mathias Kiss se saisit de ce matériau pour en livrer une interprétation contemporaine particulièrement saisissante.
Avec Miroir froissé le relief facetté surgit du plan du mur à la façon d’une oeuvre sculptée.
La forme traduit avec force, à la façon d’un papier que l’on froisse, un rejet de l’absurdité de l’anonymat de l’objet, une magie de la lumière réfléchie, de l’image fragmentée et la beauté d’un bas-relief sculpté à la main.
Le miroir Oren fait parti d’une série intitulée Sans 90°, résultat d’une réflexion de l’artiste sur l’abence d’angle droit. Cette série compte également le miroir Fox, JC et #2, le tapis Magyar et la banquette Igloo.


Miroirs, socle bois laqué
L.60 x H.90 x P.22 cm
Edition Limitée à 8 ex. + 2EA + 2P